28 Mar 2019

À l’occasion du 150eanniversaire de la naissance de l’écrivain, la Fondation Catherine Gide a organisé, du 14 au 16 mars 2019, le colloque international :  André Gide dans ses lettres.

Selon un paradoxe assez répandu, relevé par Brigitte Diaz, les écrivains qui expriment le plus souvent leur aversion face à la pratique de la lettre – principalement à cause de son caractère chronophage – sont en général ceux qui la pratiquent le plus. C’est le cas de Gide, qui nous a laissé environ quarante mille missives, échangées avec plus de deux mille destinataires...

Coordonné par Paola Codazzi, avec la collaboration de l’A.I.R.E. – Association Interdisciplinaire de Recherches sur l’Épistolaire–, de la bibliothèque littéraire Jacques-Doucet, de la bibliothèque Sainte-Barbe et de la bibliothèque Sainte-Geneviève, le colloque a été l’occasion d’entamer une réflexion d’ordre général sur Gide épistolier, ses méthodes et ses postures d’écriture.

Une vingtaine de chercheurs confirmés, mais également de jeunes docteurs et doctorants, se sont donné rendez-vous pendant trois journées à la montagne Sainte-Geneviève, pour évoquer de nombreux aspects, connus et moins connus, de ce vaste corpus. Les frontières entre les genres ont été remises en cause et celles entre les pays, explorées. Du Canada à l’Angleterre, des États-Unis à l’Italie, les participants au colloque se sont réunis pour montrer à quel point l’écrivain avait tort d’affirmer : « J’ai la lettre un peu difficile. » (2 avril 1909, à Jacques Copeau).

On ne peut donc que se réjouir que les actes de ces journées – si riches en échanges – soient publiés sans tarder dans la revue Épistolaire, permettant à un public plus large de découvrir l’univers foisonnant de la correspondance de Gide.

gide epistolairePHOTO 1

gide epistolairePHOTO 2 Sainte Barbe

gide epistolairePHOTO 3 ouverture colloque GHB PC PS

Geneviève Haroche-Bouzinac (directrice de la revue Épistolaire), Paola Codazzi (Université de Haute-Alsace) et Peter Schnyder

gide epistolairePHOTO 4 AV MS CL

Augustin Voegele (Université de Lorraine), Martine Sagaert (Université de Toulon), Christine Ligier

gide epistolairePHOTO 5 visite BSG et BJD

gide epistolairePHOTO 6 Marc Scherer directeur scientifique BSG

Marc Scherer (Directeur scientifique de la bibliothèque Sainte-Geneviève) avec les participants

gide epistolairePHOTO 7 Isabelle Diu Directrice BJD

Isabelle Diu (Directrice de la bibliothèque littéraire Jacques Doucet)

gide epistolairePHOTO 8 FC PC MS CA

Frédéric Canovas (Arizona State University), Paola Codazzi, Martine Sagaert et Christine Armstrong (Denison University, Ohio)

gide epistolairePHOTO 9 MDC PC

Martina Della Casa (Université de Haute-Alsace) et Paola Codazzi



À venir

Quand?
06 Jui 2019
Quoi ?
Exposition
« André Gide, L'inattendu »
Où ?
Galerie Gallimard, 30/32 rue de l'Université, 75007 PARIS



Juin 2019
D L Ma Me J V S
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30