19 Jui 2019

9 juin 2019. Une rencontre à l’allure confidentielle est organisée boulevard d’Orient, au sein d’un des plus beaux quartiers de la ville de Hyères-les-Palmiers, afin de découvrir les trésors que recèle un remarquable jardin privé, dominé par une majestueuse demeure de style néoclassique dressée là, en 1880, par un banquier aixois, Jean Joeriman. Nous sommes à la villa Romaine. 

villa romaine31.42 4

Ce rendez-vous organisé dans le jardin de la villa Romaine se fait sous la houlette de l’architecte-paysagiste Damien Roger, chargé de sa rénovation. Si ce rendez-vous inattendu suscite pour le gidien une curiosité particulière, c’est parce que Damien Roger a fondé une agence qu’il a nommée Paludes*. Lorsqu’on est lecteur de Gide, on ne peut que poser à Damien Roger la question du pourquoi. S’il a fait le choix de ce substantif judicieux, ce n’est pas seulement parce qu’il cultive sa « collection botanique en marais berruyer », mais parce qu’il désirait faire un clin d’œil au Paludes de Gide.

Damien Roger a présenté avec enthousiasme ce jardin exceptionnel par sa situation, et sa composition. Baigné par une lumière naturelle, étagé, cloisonné sur plusieurs niveaux, il offre au regard mascarons, alcôves d’extérieurs ornementées de fresques, fontaines, grands miroirs recouverts de dessins, statues à l’antique. Lieu de magnificence, ce somptueux jardin dont la piscine s’étire sur six longs mètres, est bordée de jeux d’eau qui s’élèvent à l’arrivée du promeneur. Le jardin de la villa Romaine reçut à l’instar du jardin de la villa Noailles, la riche société bourgeoise de la Belle-Époque, d’André Gide à Édith Warthon, de Charles et Marie-Laure de Noailles à Christian Dior et Karl Lagerfeld. 

Directeur du Centre d’Art de la villa Noailles et de la villa Romaine, Jean-Pierre Blanc partage sa passion pour ce lieu. Il met à disposition des visiteurs l’album photos de Jean Joeriman, qui permet d’observer la vie familiale et mondaine qui se déroulait dans ce jardin d’agrément, aux longilignes cyprès et cactus géants dont la cime ploie sous leur poids. Si ce jardin composé d’essences méditerranéennes et exotiques aux multiples perspectives est en passe d’être réhabilité, c’est pour tenter de lui redonner son lustre d’antan, car la destinée de la villa Romaine est de devenir à la fois espace de conservation du patrimoine contemporain de la villa Noailles, et maison d’études et d’artistes en résidence. Cela, après avoir reçu artistes-écrivains, artistes-peintres, et maîtres de la Haute-couture.

Ainsi, les rencontres organisées en avril dernier à la pépinière de Mulhouse, et en ce mois de juin à Hyères-les-palmiers dans les jardins de la villa Romaine ont-elles su, par un heureux détour, rendre vie à la nature, et à Gide.

Anne Frenzel

villa romaine31.42 2

villa romaine31.42 3

villa romaine31.42

villa romaine33.59 2

villa romaine38.22


*Après une formation aux Beaux-Arts de Quimper et Bourges, Damien Roger (1983) rencontre François Hérisset (1985) à l’École nationale supérieure de paysage de Versailles. Ils sont diplômés en 2011. Damien Roger fonde Paludes à Paris en 2015, François Hérisset l’y rejoint en 2016.



À venir

Quand?
17 Oct 2019
Quoi ?
Conférence
« André Gide et l'Angleterre »
Où ?
Salle Mozart Séance mensuelle



Octobre 2019
D L Ma Me J V S
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31